IODE (Ingénierie des Organisations DistribuéEs)
   
 
SOMMAIRE GENERAL
@ Page d'accueil
@ Liste des membres
@ Projets IODE
@ Travaux
@ Zone de travail générale
@ Zone de travail "projet"

Interopérabilité
   @ Descriptif du thème
   @ Membres du thème
   @ Projets du thème
   @ Travaux du thème
 
Intégration dans les organisations distribuées

Résumé du thème

Le caractère distribué de l’objet de recherche pose des questions nouvelles, comme par exemple :

- quelle(s) représentation(s) de la prise de décision au niveau d’un collectif ?

- quelles architectures d’organisation distribuée peut-on identifier ?

- quels rapports entre ces organisations distribuées et leur système d’information ?

            - quelle(s) caractérisation(s) de la performance au niveau coopératif ?

            - quelles propriétés caractérisent le système ?

- comment caractériser le cycle de vie de ces organisations ?

- quelle(s) valeur(s) ajoutée(s) par la prise en compte des risques ?

 

Ces questions, qui sont au cœur d’une approche systémique du sujet, renvoient à une perception extrêmement délicate de ce type d’organisation, et par corrélation, à une représentation difficile à concevoir et à valoriser. Mais après analyse, ces mutations des organisations et ces difficultés posées à leur ingénierie, si elles sont d’une actualité indéniable, ne sont pourtant pas des problèmes totalement nouveaux. La maîtrise des coûts, l’aide à la décision sur des périmètres fonctionnels étendus accroissant l’incertitude, la maîtrise poussée de la qualité, le rapport de l’entreprise à son système d’information, ou encore plus récemment le développement d’une culture du risque en entreprise, sont autant de facettes qui ont contribué, et contribuent encore, à promouvoir des démarches d’intégration des fonctions et à développer du management par les processus au niveau de l’entreprise. Le simple fait de passer d’une échelle « locale » (même si ce local est déjà complexe pour une grande entreprise, par exemple) à une échelle « globale », c’est à dire à une organisation constituée de plusieurs entités, modifie la formulation des problèmes d’intégration, et nécessite de prolonger le travail sur des solutions pourtant éprouvées. Il faut passer de l’intégration à l’interopérabilité de systèmes. Il faut passer d’un traitement à un partage des risques. Il faut passer d’une coordination des services à un pilotage des structures…. C’est le fondement de ce troisième thème de la structure fédérative que de promouvoir les approches de modélisation d’entreprise comme un soutien fondamental à toute démarche de conception et de pilotage de telles organisations.

 

Membres du thème

Nom et prenom Laboratoires Courriel
ALIX Thècle IMS thecle(dot)alix(at)ims-bordeaux(dot)fr
BELAUD Jean-Pierre LGC jeanpierre(dot)belaud(at)ensiacet(dot)fr
BENABEN Frédéric CGI frederick(dot)benaben(at)enstimac(dot)fr
BOURRIERES Jean-Paul IMS bourrieres(at)ims-bordeaux(dot)fr
CHEN D. IMS david(dot)chen (at) ims-bordeaux(dot)fr
DESCHAMPS Jean-Christophe IMS jean-christophe(dot)deschamps(at)ims-bordeaux(dot)fr
DUQUESNES Philippe LGC philippe(dot)duquenne(at)ensiacet(dot)fr
GOURC Didier CGI didier(dot)gourc(at)enstimac(dot)fr
GRABOT Bernard LGP bernard(at)enit(dot)fr
HETREUX Gilles LGC Gilles(dot)Hetreux(at)ensiacet(dot)fr
LAMYNES E. CGI
LAURAS Matthieu CGI matthieu(dot)lauras(at)enstimac(dot)fr
PINGAUD Hervé CGI pingaud(at)enstimac(dot)fr
SIENOU Amadou CGI amadou(dot)sienou(at)enstimac(dot)fr
TRUPTIL Sébastien CGI sebastien(dot)truptil(at)enstimac(dot)fr
VALLESPIR Bruno IMS bruno(dot)vallespir(at)ims-bordeaux(dot)fr
ZACHAREWICZ Grégory IMS zacharewicz(at)ims-bordeaux(dot)fr

 

Résumés des projets en cours du thème

[Gregory Zacharewicz ] Projet transversal

Nous proposons une démarche transversale d’ingénierie appliquée aux thèmes 1.1 et 1.2. (Conception en Environnement Distribué et Pilotage des Organisations Distribuées). Cette démarche vise, dans un premier temps, à identifier les problèmes (ou barrières) d’interopérabilité spécifiques à ces domaines. Nous décomposons ce projet en deux taches principales. Une première tache conceptuelle et une tache de réalisation.

Tache 1

Un effort d’analyse et de modélisation des systèmes distribués pourra être effectué. De ces modèles, nous mettrons en exergue les points d’interopérabilité souhaités par les structures distribuées et hétérogènes. Puis, nous modéliserons les futurs systèmes intégrant les solutions d’interopérabilité en se basant sur les derniers résultats de recherche du domaine de l’Interopérabilité d’Entreprise. Ces modèles pourront être validés par expertise ou par simulation. Le challenge de ce thème est de s’inscrire dans l’aptitude à proposer des solutions apportant un maximum de flexibilité aux structures. Par exemple, par des solutions d’interopérabilité en fédération. Enfin les solutions proposées seront investies d’indicateurs de performance permettant de mesurer la valeur ajoutée à nos propositions.

Nous gardons à l’esprit, l’état des lieux actuel dans les domaines d’applications : les modèles conceptuels des organisations distribuées restent complexes à transformer et il n’existe peu de plateforme permettant d’effectuer des démonstrations (e.g. par simulation distribuée) ou permettant l’exécution directe et automatisée d’un modèle conceptuel d’entreprises fédérées en contexte professionnel. Nous affirmons que l’expérience qui sera issue de l’application de la méthodologie d’ingénierie pour traiter l’interopérabilité dans les domaines de la conception et conduite des organisations distribuées permettra de guider vers une généralisation et une formalisation de cette démarche et produira des résultats scientifiques significatifs.

 

Tache 2

La tache aval de cette proposition de thématique repose sur une réalisation. Les besoins concrets pour assurer l’interopérabilité dans l’échange de données entre organisations fonctionnant en réseaux distribués requièrent une solution matérielle. Nous souhaitons proposer dans le cadre de ce thème une plateforme d’échange de données qui sera mise à disposition de l’ensemble des partenaires de la structure IODE. Cette plateforme sera bâtie sur les concepts d’interopérabilité de dernière génération (en fédération). Elle pourra proposer, à titre d’exemple, l’échange de données synchronisées entre partenaires sur le principe d’un moteur de Workflow distribué. Un outil de simulation sera disponible afin de valider tout nouveau modèle de processus d’échange de données. Il permettra notamment de vérifier les correspondances sémantiques, la mise en format commun (basé sur une analyse Ontologique), analyser la vraisemblance des routes d’échange d’information, donner des informations sur les durées de transit. Il apparaît des fonctionnalités souhaitées par la plateforme que cette solution ne pourra être réalisée que par la sollicitation de nouveaux domaines de recherche et de développement. Plus précisément, le besoin se cristallise autour de compétences dans l’implémentation de solutions pour l’exécution de l’interopérabilité (aspects dynamiques, synchronisation, causalité…), la confidentialité et la gestion de la distribution des entités. Des travaux de recherche sont déjà conduits dans le domaine de la Simulation Distribuée (standard HLA), travaux initiés notamment par l’ENIT (B. Archimède, P. Charbonnaud) et à l’IMS (G. Zacharewicz, D. Chen, B. Vallespir). De plus, il pourra être fait appel à un ingénieur développement ; ses travaux intégreront les compétences et qui émergeront du concours commun et des réflexions issues des collaborations initiées par la structure fédérative IODE. Nous proposons d’opter pour un développement Open Source qui permettra d’impliquer plus facilement de nouveaux acteurs dans ce projet de plateforme.

 

Travaux du thème

[Haut de la page] [Thèses] [ Rapports ] [ Communications dans des conférences ] [ Publications dans des revues ]

Thèses

Rapports

Communications dans des conférences ou des workshops

Publications dans des revues

 

[Haut de la page]